Droit des Etrangers

Nos Avocats sont des praticiens réputés pour leur pratique professionnelle du droit des étrangers et de l'immigration, en particulier en matière de titres de circulation et de séjour et de police des frontières.

Avocats en Droit des Étrangers. Nos Avocats sont des praticiens reconnus du droit des étrangers et de l’immigration en France et en Europe. Ils assistent régulièrement les personnes qui souhaitent obtenir un visa longue durée (visa long séjour) ou de courte durée (visa court séjour) pour raisons médicale, personnelle ou familiale ou une carte de séjour ou de résident UE pour rester durablement en France et dans l’Europe, que ce soit pour vie privée et familiale, études, affaires, emploi, investissements ou à raison de soins médicaux.

Nos principales interventions résident dans la résolution des difficultés pour constituer ou régulariser une situation administrative au regard d’une entrée ou d’un séjour d’un étranger en France.

Le cabinet est intervenu avec succès à de multiples reprises en faveur de personnes étrangères sans-papiers pour les conseiller dans leur démarche de régularisation, que ce soit pour motif professionnel ou familial, et ce depuis plus de 15 ans. Pour vous aider dans votre démarche de régularisation si vous êtes sans-papiers en France, vous pouvez lire Le Guide de la régularisation des sans papiers (mis à jour en  2018), et aussi Histoires de Sans-Papiers, Voyage au Pays des Migrants (2009), un livre numérique qui expose plus de 30 cas de régularisations, toujours d’actualité.

Ainsi nos clients nous demandent souvent d’intervenir dans les domaines suivants :

    • Entrée et séjour des étrangers en France. Asile. Visas, visa passeport-talent, carte de séjour temporaire, carte de résident, renouvellement de carte de séjour,  mariage, PACS, changement de statut, regroupement familial
    • Séparation, divorce d’avec un étranger en France et maintien du droit au séjour
    • Visas de court ou long séjour et carte de séjour vie privée et familiale, famille de français, pour soins ou maladie
    • Visas de long séjour et carte dé séjour étudiant, autorisation provisoire de séjour (APS)
    • Visas de court ou long séjour et carte de séjour travailleur salarié, autorisations de travail, salarié en mission, salarié hautement qualifié, mobilité intra-groupe
    • Visas de long séjour et carte de séjour commerçant, visiteur, investisseur, entreprise innovante, profession indépendante, artistique ou culturelle, mandataire social, carte passeport-talent
    • Refus de visa, contentieux des refus de visas
    • Refus de renouvellement ou de délivrance d’un titre de séjour, contentieux des refus de séjour et des obligations de quitter le territoire français (OQTF) au tribunal administratif
    • Rétention administrative, retenue en zone d’attente, obligation de quitter le territoire français sans délai, expulsions
    • Acquisition de la nationalité française, naturalisations, certificat de nationalité française.

 Voici quelques exemples de dossiers dans lesquels nous intervenons le plus souvent :

Régularisation de sans-papiers : admission exceptionnelle au séjour : personnes présentes en France depuis un certain temps de deux à cinq ans et qui souhaitent obtenir un titre de séjour :

o Parents d’enfants scolarisés

o Travailleurs employés sous l’identité d’un autre ou régulièrement embauchés avec des bulletins de salaire

o Personnes déboutées du droit d’asile. Ils ont fait une demande d’asile mais celle-ci a été rejetée

o Conjoint de français : ces personnes ont épousé ou souhaitent épouser une personne de nationalité française et n’ont pas de titre de séjour

o Titulaire d’un carte de séjour longue durée UE

– Demandeurs d’asile : personnes qui demandent l’asile sont orientées vers les services compétents pour traiter leur dossier (OFII, Préfectures):

Lorsque leur demande est rejetée par l’OFPRA. Le cabinet intervient pour faire appel de la décision devant la CNDA

– Demandes de visa long séjour pour immigrer et s’installer en France :

o Visiteur : n’exerce aucune activité professionnelle et a des ressources suffisantes pour vivre en France pendant 1 an

o Salarié ou salarié hautement qualifié : possède déjà un diplôme et une expérience d’au moins 3 ans le groupe de société et vient s’installer en France pour travailler pour une filiale française

o Investisseur : a un projet d’investissement en France > 300.000 €

o Commerçant : a une activité commerciale en France, telle qu’Une société ou un fonds de commerce qui génère des ressources suffisantes

o Jeune entreprise innovante : investissement de 30.000 € et diplôme enseignement supérieur

o Vie privée et familiale : ascendants de Français à charge et enfants de Français entre 18 et 21 ans et à charge

Regroupement familial et regroupement familial sur place

– Etudiants qui souhaitent changer de statut pour devenir salariés ou entrepreneur.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.